Obilog - Logiciel GPAO / ERP

L’après Obilog ? 5 questions à Guy Estève, retraité depuis 1 an...

30 mai 2016

Á la retraite depuis un an, Guy Estève est un « ancien » d’OBILOG, dynamique et apprécié de tous. Originaire des Pyrénées, cet amoureux de la vie nous raconte son parcours et nous dévoile son nouveau quotidien à travers le jeu des interviews, car chez OBILOG, tout le monde est curieux de savoir comment se passe l’après-travail, surtout pour Guy qui était si actif !

On commence par un résumé de ton parcours ?

J’ai d’abord fabriqué du fromage pendant 22 ans ! Je suis passé par tous les métiers de la fromagerie, en commençant à la manutention, puis Responsable affinage et ensuite Responsable de production... Suite à un licenciement sur le dernier poste, un bilan de compétence et une formation logistique plus tard, je me suis lancé dans l’édition logicielle, en commençant par un stage où j’ai eu à mettre en place un suivi de production sous Excel, ça m’avait bien plus.

Je suis ensuite rentré chez Obilog en 2000 en CDI comme Consultant-Formateur. J’ai commencé par prendre en main les modules qualité, jusqu’à devenir le plus polyvalent sur tous les modules de l’outil !

Qu’est-ce que tu appréciais dans tes missions chez Obilog ?

J’ai particulièrement apprécié la variété des situations, des contacts, des missions (accompagnement des clients, paramétrages produit, formations, support…). J’avais des clients variés et de tous types : emboutissage, pétrochimie, plasturgie, mécanique de précision…

J’avais parfois quelques périodes avec beaucoup de déplacements, parfois à quelques jours d’intervalle, dans le nord en alternance de 2 clients, puis le lendemain à Nice... En 2012, je suis même resté presque 6 mois chez le client (je rentrai quand même régulièrement !). Pour vous donner une idée, j’ai fait 35 000km en 6 mois ! Mais ça va, j’aime rouler !

Ton meilleur souvenir ?

J’ai été particulièrement fier lorsqu’un de nos clients a adopté Obilog sur l’ensemble de ses sites en remplacement d’un produit concurrent suite aux formations que j’avais donné et aux bonnes relations qu’on avait.

1 an après, comment s’organise ton quotidien ?

Là aussi c’est très varié ! Des jours calmes où je récupère, je lis, d’autres jours où je jardine. Plein de boulot à la maison, car ma femme travaille encore donc j’ai pris le relais. Pleins d’activités et du sport 3 fois par semaines : vélo en montagne, ski de fond, ski alpin, ski de rando... c’est clair que j’aime rouler ! Je sais m’adapter aux circonstances, je suis opportuniste.

Et maintenant que j’ai du temps, tout ce que je ne peux pas faire aujourd’hui, je le fais demain ! D’ailleurs demain, on part pour 4 jours faire le Mont Ventoux*. Météo annoncée : vent 30km/h, 16°C, conditions idéales…

Allez, pour finir, quelques mots pour décrire OBILOG ?

Convivialité, professionnalisme, souplesse, adaptabilité.

*Le Mont Ventoux est un col mythique réputé pour sa difficulté qui attire chaque année des milliers de cyclistes, à l’instar du vieux dicton provençal « N’est pas fou qui monte au Ventoux, est fou qui y retourne ».