Obilog - Logiciel GPAO / ERP

1 an de Consulting chez OBILOG

4 février 2015

Après 1 an de Consulting chez OBILOG, Sophie Barré, Consultante ERP, nous fait part de son expérience et revient non sans humour sur son parcours et sa première année passée à nos côtés.

Peux-tu nous raconter tes débuts chez OBILOG / PROCOST et dans le monde des logiciels de gestion d’entreprise ?

J’ai commencé comme Consultante ERP auprès d’entreprises parisiennes après avoir moi-même été cliente en tant que Responsable projet dans la mise en œuvre d’un ERP dans l’industrie pharmaceutique. Je suis ensuite arrivée chez OBILOG il y a un peu plus d’un an (déjà !). Je suis repartie pour la province où la vie est plus … enfin moins … enfin, la province quoi !

Je souhaitais trouver un éditeur de logiciel GPAO local, axé de préférence sur la production, auprès de petites et moyennes entreprises. Je n’ai pas été déçue : OBILOG répond à mes compétences en matière de gestion de projet GPAO et s’adresse aux PME/PMI … Bingo ! Fini le TGV et le métro, à moi la voiture et les routes de province, parfois dans des ZAE improbables, notamment dans “La Vallée” - cette fameuse vallée que personne n’appelle par son nom et qui semble une évidence pour tous … sauf pour ceux qui débarquent de la capitale (La Vallée de L’A… chut !).

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas allée dans la fameuse « Vallée » tout de suite, ça se mérite ! L’outil PROCOST d’OBILOG se découvre, s’apprivoise, se laisse dompter doucement mais sûrement et fini un jour, par vous dévoiler les flux de ventes, les saisies de production, les consultations de stocks, les achats, … tout ce que vous connaissiez si bien dans une autre vie.

Comment t’y es-tu prise pour prendre l’outil en main et être en mesure de conseiller aux mieux les clients ?

Pour commencer, j’ai lu toute la documentation (enfin presque !) en cherchant à mettre en adéquation les éléments dans PROCOST. J’ai manipulé beaucoup cet outil dense, parfois complexe, qu’on découvre chaque jour un peu plus avec l’aide de mes collègues Consultants, patients, très patients avec “la nouvelle” !!

Ensuite, je suis passée à l’assistance client : premier appel, on me parle de jetons ... “quoi ? c’est quoi un jeton ? vous ne pouvez plus livrer ? le camion attend dans la cour ? quoi ? comment je fais pour trouver les jetons ?” ( j’ai les ch’tons là oui !!)
Je pars à la pêche aux infos … mes collègues du développement me répondent, m’expliquent, recommencent, m’expliquent encore et à force de patience et de compassion (sûrement) me permettent d’atteindre le Graal de ma quête : une toute petite autonomie dans le monde de PROCOST !

Les mois passent, l’autonomie grandit, on commence à reconnaitre les clients au téléphone, à répondre plus vite aux demandes, à chercher soi-même les solutions. On part aussi en doublon avec un autre Consultant (toujours un expert !) et de fil en aiguille, on voit que ce qu’on savait faire ailleurs, dans un autre outil, s’éclaircit là dans PROCOST. On constate (on n’en doutait pas) que les problématiques métiers sont les mêmes : comment valoriser cette nomenclature ? et cet OF ? comment suivre les temps de fabrication ? consulter les stocks ? et pour cette interface ? le reporting ? etc…

Et c’est reparti, sans s’en rendre compte, on s’occupe seule d’un projet, on recommence à réfléchir aux problématiques métiers des clients. Car leur métier, ce n’est justement pas de tout savoir sur l’outil qu’ils utilisent, seulement d’obtenir de vous les informations qui les concernent et qui répondront au mieux à leurs besoins.

Comment s’organise ton métier aujourd’hui ?

Après un an dans cette équipe OBILOG, accueillante et sympathique (faut rendre à César …), c’est parti. Je sillonne maintenant “la Vallée” seule, je vais à la rencontre des clients Obilog qui m’attendent le matin - souvent avec un café (merci le client !) – et on se met au travail, on évalue le besoin, on visite les ateliers, on cherche les solutions, on paramètre, on teste, on rédige et on repart le soir avec la satisfaction de lui avoir apporté notre maximum et autant que possible "l’essence de PROCOST" pour résoudre sa problématique métier.

J’entends souvent dans mon entourage : “Je ne pourrais pas être assis derrière un bureau toute la journée comme toi, d’autant plus devant un écran”. Seulement voilà, le métier de Consultant GPAO, ce n’est pas être assis derrière un bureau ou devant un écran … c’est écouter (surtout), comprendre (beaucoup), reformuler (évidemment) et enfin chercher une solution aux problèmes évoqués par l’entreprise, le service ou la personne qui est en face de nous … que ce soit à Paris ou sur les routes de Province, c’est toujours une aventure. L’aventure PROCOST ne fait que commencer !

Merci à Sophie pour ce partage d’expérience enrichissant. Si vous avez un parcours similaire et souhaitez vous aussi accompagner les industriels dans la mise en place d’ERP à forte valeur ajoutée, rejoignez notre équipe !